Publié : 22 avril 2016

DU HIP-HOP AU COLLÈGE

Deux élèves de 4ème1 nous rendent compte de l’Atelier d’artiste consacré à la découverte du Hip-hop qui a eu lieu en mars.

Stage de Hip Hop des 4e1

Lundi 21 Mars, nous avons commencé le stage de Hip Hop tant attendu en accueillant Sacha Vangrevelynghe, du KLA District. Il est venu tout droit de Calais ( ville qu’il nous encourage tous à découvrir, malgré tout ce qui peut être dit dans certains médias) pour nous présenter son art ; 12 heures avec lui, ça aurait pu être nul, mais il a su transformer nos courbatures en muscles ! Enfin... pas toutes.

Après s’être présenté et nous avoir parlé de lui, Sacha a commencé par quelques démonstrations (impressionnantes) de figures. Les échauffements, c’est la base de tout sportif, et on vous assure qu’avec lui on n’y va pas de main morte ! Nous avons principalement travaillé les pas de base (il faut bien commencer quelque part) mais Sacha nous a proposé quelques « extra », tel que le Baby Freeze, figure qui ressemble à cela :


Photo 1 : Gabin

Quasiment toute la classe a réussi à le faire, mais il faut de la force ! Nous avons appris une partie de chorégraphie, mixant aptitude au sol et debout.

Nous avons fini la journée en fanfare (après 6 heures de sport !) avec un cercle et une battle. Le cercle consiste à nous placer tous en cercle (logique) et à laisser venir qui le veut au centre. C’est un exercice de confiance en soi, mais on s’éclate lorsque l’on est au centre, à fond avec la musique !

La battle, c’était le clou du spectacle ! Deux groupes : filles d’un côté et garçons de l’autre. Sacha a pris le parti des filles. Chacun leur tour, des danseurs de chaque groupe viennent entre les adversaires et montrent ce qu’ils savent faire. On peut faire ce qui nous chante, seul ou à plusieurs (à la condition de s’écouter). C’était vraiment fun et tout le monde est passé !

Mardi nous avons assisté au spectacle Sillons (du chorégraphe Brahim Bouchelaghem, fondateur de la Compagnie Zahrbat) dans lequel Sacha dansait. Une troupe de 6 danseurs venus d’un peu partout, avec chacun un talent à apporter au reste du groupe. 1H15 de danse Contemporaine/Hip Hop, transitant entre micro-pulsions, Popping (effet robot), ralentis et figures complexes.


Photo 2. La compagnie a même dansé en Ukraine : Sacha à droite

Ça a vraiment plu à tout le monde, c’était vraiment impressionnant ! L’un des danseurs était tellement plongé dans son « trip », qu’il a littéralement sauté dans le public ! Et non, ce n’était pas au programme... Mais tout le monde retient que ce spectacle était incroyable !

Nous avons repris le stage Jeudi et, oui, nous avions encore les muscles courbaturés ! Nous avons beaucoup discuté de nos impressions sur le spectacle, nos questions par rapport à ce que nous avons vu, comme par exemple combien de représentations ils faisaient, à quoi Sacha pensait en dansant, et même s’il avait envie de vomir à la fin... On ne va citer personne.

Bon, il a bien fallu nous mettre au travail, au grand malheur de nos jambes ! Ce jour-là, nous avons découvert le Tabata. Alors qu’est-ce que c’est ?

Tabata : Technique de torture utilisé au XIIIe siècle pour punir les voleurs et autres bandits.

Bon, c’est vrai qu’on exagère un peu, ce n’était pas utilisé comme technique de torture.. Mais ils auraient dû ! Alors ça consiste en quatre parties de 20 secondes, où l’on refait le même exercice en boucle. On vous assure que ça vous réchauffe les muscles ! Allez voir sur Youtube, vous verrez ce qu’on a subi... Et il faut savoir que Sacha fait ça tous les jours avec ses élèves !

Une fois bien échauffés nous avons continué le travail au sol avec quelques séries (vraiment cool) que l’on utilise lors des battles ou des cercles. Puis nous avons repris la choré. Après trois jours, certains l’avaient totalement oubliée ! Heureusement que Sacha était devant nous pour qu’on ne finisse pas tous par terre. On a dansé, glissé, sauté, crié, rampé sur le sol, on est passé par toutes les étapes mais le résultat était parfait ! Une chorégraphie de 8 minutes environ, regroupant du Popping, du travail au sol, des expressions faciales, de la coordination, mais avant tout un travail de groupe !

Après que nous nous fûmes donnés à fond pour faire la choré (à peu près correctement) nous sommes repartis avec un cercle et une battle. Et Mme Beckerich, M. Beucherie et Mme Larroque sont passés nous voir. Heureusement que personne ne s’est loupé ! Cette partie-là était vraiment super. On encourageait tout le monde, n’importe qui venait et faisait ce qui lui plaisait sous les applaudissements des autres, on se sentait vraiment dans un groupe ! Même Mme Rouat est passée !

La journée s’est finie calmement, tous assis à nous étirer en discutant avec Sacha. Nous étions tous vraiment ravis d’avoir fait ce stage, même quelques personnes, qui étaient un peu réticentes au départ, ont avoué avoir adoré !

Alors on voulait juste remercier au nom de toute la classe : Mme Chancy et Mme Rouat d’avoir choisi notre classe, merci à Sacha d’être venu et d’avoir partagé sa passion avec nous, merci à Isaline qui nous a filmés toute la semaine sans pouvoir participer, et encore une fois merci à Mme Rouat, pour avoir partagé la douleur de l’effort avec nous ! On n’oubliera pas de si tôt cette semaine ! (Nos muscles non plus d’ailleurs)

Lyna et Clémentine